BEAUREPAIRE DECEMBRE 2014

Les Pépins, ce sont des artisans et des designers, des stylistes et des graphistes, des free-lance et des intermittents, ce sont aussi et surtout des amis, réunis en association, autour d'un magasin provisoire idéal.

29 mars 2010

Exposition Chez Sic Amor à Paris





Lyndie Dourthe exposera son travail, dans les vitrines de la boutique Sic Amor,
à partir du Mercredi 14 Avril 2010.

Sic Amor
20 rue du Pont Louis Philippe
75004 Paris

M° Hôtel de ville ou St Paul.
Tél: 01 42 76 02 37
Un petit vernissage aura lieu le 14, dés 18h30.


3 mars 2010

PARUTION PRESSE 2009









CDMB

Céline D,diplomée de la St Martins School de Londres en design textile et Mélodie B, diplomée des Arts Décoratifs de Paris en mobilier, nous invitent à voyager au gré de leurs créations subtilement déclinées sur différents supports : pochettes élégantes, sacs légers en coton ou T-shirts. Les dessins précis, inspirés par une nature végétale-animale et tranquillement humanisée, bretonne ou western, évoluent vers des motifs entiers, envoûtants et raffinés. Comme si tout devant nous devait prendre vie, s’incarner à notre contact, à l’image d’une collection de T-shirt « couplés » où les motifs se répondent l’un à l’autre. L’onirisme des compositions, véritables histoires imprimées, donne à ces objets uniques un charme terriblement vivifiant, base propice à des graphismes élaborés et à des motifs délicats.





Les Petites Madames

Designer textile pour la mode et la décoration, Alice Leblanc Laroche crée des décors pour les objets qui nous entourent. Le motif est au centre de ses collections : elle sérigraphie des graphismes délicats et décalés sur des petites séries d’accessoires et de linge de maison.

Un regard inattendu sur le textile au quotidien, des produits originaux et réconfortants au creux de l’hiver.

Décoratrice de costumes, Caroline De Tugny travaille le patchwork et la broderie pour créer des familles d'accessoires.

En duo pour la deuxième fois, Alice & Caroline présenteront une nouvelle édition des Petites Madames, collection d'accessoires réalisée à quatre mains.









La Reine Dagobert

Hélène BARRIER, créatrice textile, explore les mondes imaginaires enfouis dans notre mythologie quotidienne et en ressort des créatures à mi-chemin entre le doudou et le vaudou. Fabriquée à partir de tissus de récupération (sacs postaux, vêtements usagés, draps anciens, vestige de tablier, …) ensuite sérigraphiée, rebrodée et accointée à

d’autres matières (rubans, dentelles, chutes et trouvailles diverses…), chaque pièce est unique, et la plupart du temps réalisée sur commande. Une invitation à traverser le miroir, et découvrir son bestiaire étrange, porteur de mémoire : des fétiches prêts à être tendrement vénérés.










Julie Archer

Passionnée de brocantes et véritable amoureuse de la matière, c'est au gré du temps et de ses balades que Julie Archer chine tissus, rubans, dentelles et boutons anciens qu'elle associe à la laine bouillie. Ses accessoires de tête et ses colliers, à la fois sautoir et écharpe douillette, se parent de compositions textiles toutes uniques.
Pour la première fois, en plus de ses accessoires, la créatrice décline ses créations en tableaux textiles.








Lyndie Dourthe/Site


••• Un peu de botanique, un peu de vaudou, un peu d’anatomie et un zeste de superstition…l’atelier de Lyndie Dourthe est un cabinet de curiosités minuscules.

C’est une chineuse entêtée, une dénicheuse passionnée, une petite souris opiniâtre qui, dans le secret de son laboratoire de papiers et tissus légers, transforme tout en bijoux uniques et précieux. Elle emprunte aux naturalistes leur manie des séries : classés, triés, étiquetés et soigneusement conservés dans d’innombrables boîtes, ses petits trésors deviennent autant d’éléments d’une collection.
Grâce, douceur et sensualité font aussi partie de son langage. Coloriste hors-pair, elle extrait de la nature les nuances les plus délicates et les distille sur ses fleurs et ses bulbes. Fée des saisons, elle invente tout au long de l’année des plantes, des animaux, des hybrides et des germinations, issus de grimoires et d’expériences horticoles.
A.G & A.L.L •••










Francine Triboulet

Francine Triboulet présente en 2009 un travail de grès. Fidèle à l’esprit de ses assiettes dansantes, sucriers berlingots, plats-tableaux, tasses ou coupelles à secrets jusque-là en terre vernissée, elle renouvelle sa collection, mettant à l’oeuvre une argile dorée, recouverte d’un engobe poudré et un émail de sa fabrication,
plus satiné. C’est par petits groupes ou familles qu’elle conçoit ses pièces, semblables et différentes à la fois. Autour d'un besoin, d'une idée, elle commence à jouer. Construire avec les contraintes du matériau, les enjeux de ses transformations.Donner l’envie de rencontrer, toucher, gouter ses pièces.Bon appétit...










Aurore Thibout/Site

Aurore Thibout construit son travail autour du vêtement et du textile dans un esprit de recherche et d'expérimentation où la démarche artistique côtoie celle de la Mode : installations, défilés-performances, création de costume (Théâtre, Marionnettes) ...
Au fil des saisons, elle envisage ses Vêtements Mémoires (Prix de la ville et du Public du Festival d'Hyères) comme moyen d'expression poétique : une rencontre des matières et savoir-faire à fleur de peau, des pièces uniques, séries limitées qui réinventent le lien entre le corps, la trace et l'espace.
Un univers à l'attrait particulier pour l'Empreinte du passage du Temps.







Buro Zero



Mais qui se cache derrière le BuroZéro…Rémi Perret, diplômé de l’ENSAPLV (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette) architecte indiscipliné, glaneur et chineur acharné. Depuis sa création en 2006, le BuroZéro, atelier à commande manuelle, revendique un travail de conception et de fabrication explorant les utilisations possibles du rebut et de son détournement à travers diverses formes. Une production hétéroclite de meubles et d’objets mutants, de collages, d’installations et d’aménagements intérieurs s’appuyant sur l’alchimie combinatoire du recyclage. Dans une émulsion magmatique et joyeuse de la matière, avec un zeste d’intuitions constructives et une bonne dose d’imaginaire, le burozéro casse les frontières des disciplines. Ici, pas de design, mais des pièces uniques ou en série très limitées, se prêtant d’avantage à un dispositif sculptural, poétique et sans concession.

En 2009, le BuroZéro était présent au salon Maison et Objets sur le forum Nelly Rodi « Iconoclash » et décroche une petite parution dans le magazine Domus. Le BuroZéro fait également parti du collectif Superminimum, regroupant l’agence de design Studio Lo et l’agence d’architecture Est-ce ainsi.

On parle du BuroZéro sur www.superminimum.over-blog.com

www.yatzer.com/1519_remi_perret_-_meubles_mutants