BEAUREPAIRE DECEMBRE 2014

Les Pépins, ce sont des artisans et des designers, des stylistes et des graphistes, des free-lance et des intermittents, ce sont aussi et surtout des amis, réunis en association, autour d'un magasin provisoire idéal.

14 octobre 2010

En préparation...

En attendant le mois de Décembre prochain, quelques Pépins dévoilent leur travail en cours.
Hélène BARRIER, créatrice textile, explore les mondes imaginaires enfouis dans notre mythologie quotidienne et en ressort des créatures à mi-chemin entre le doudou et le vaudou. chaque pièce est unique, et la plupart du temps réalisée sur commande. Cette saison des motifs originaux parsèment les peaux blanches, crèmes, rosées, noires ou encore bleues des poupées, tatouées de fleurs luxuriantes ou d’austères formes géométriques.





"Petite mascarade"

Amélie Gagnot est costumière pour le théâtre, et ce n'est qu'une des multiples facettes de son cri d'amour à la scène. Car Amélie chante, peint, brode et voyage. Beaucoup. Elle s'est dernièrement intéressée au théâtre d'objets. Et puisqu'il s'agit toujours de parler au plus précis de soi avec des métaphores, puisque cette édition des Pépins est une fête foraine, alors la déformation, les grimaces et les exagérations sont au centre de la fête. C'est une invitation à changer de tête...il est temps de réveiller le catcheur qui est en vous !




12 octobre 2010

Lyndie Dourthe



Un peu de botanique, un peu de vaudou, un peu d'anatomie et un zeste de superstition, l'atelier de Lyndie Dourthe est un cabinet de curiosités minuscules.

C'est une chineuse entêtée, une dénicheuse passionnée, une petite souris opiniâtre qui, dans le secret de son laboratoire de papiers et tissus légers, transforme tout en bijoux uniques et précieux. Elle emprunte aux naturalistes leur manie des séries : classés, triés, étiquetés et soigneusement conservés dans d'innombrables boîtes, ses petits trésors deviennent autant d'éléments d'une collection. Mais Lyndie a aussi l'art de raconter des histoires : posséder un de ses bijoux, c'est avoir à portée de main un petit univers-talisman, un gri-gri qui parle d'imaginaire enfantin et d'anatomie avec une légèreté désarmante.

Grâce, douceur et sensualité font aussi partie de son langage. Coloriste hors-pair, elle extrait de la nature les nuances les plus délicates et les distille sur ses fleurs et ses bulbes. Fée des saisons, elle invente tout au long de l'année des plantes, des animaux, des hybrides et des germinations, issus de grimoires et d'expériences horticoles.
A.G & A.L.L





La Maison de Liouba


Cet univers singulier s’incarne sous les mains d’Aurélia Jourist où se confondent étrangeté et prophéties. Feuillages hirsutes et villes en lévitation se côtoient et se fondent sur des compositions aux nuances encyclopédiques. Habitée par ses racines de Podolie, Liouba est avant tout une histoire d’illustrations où s’entrecroisent sérigraphies originales, gravures et design textile. Animée par la volonté de travailler selon des méthodes traditionnelles, depuis 2005, la marque Liouba utilise les techniques de sérigraphie au cadre, de colorisation et de montage entièrement réalisées à la main. Chaque pièce est réfléchie et composée sur mesure.
Elle s’inscrit au sein d’évènements collectifs divers et variés qui ont pour but de valoriser et développer le design textile. Retrouvez ses rendez-vous sur son nouveau site : www.lamaisondeliouba.com//lamaisondeliouba.blogspot.com.

Francine Triboulet

Pour la maison, Francine Triboulet conçoit un ensemble de pièces et les réalise en petites séries. Chaque objet, unique, est fabriqué en grès, engobé et émaillé de bains préparés dans l’atelier. Entre simplicité et ingéniosité, les formes viennent en réponse à un besoin. Les décors gravés ou peints s’y glissent, s’y immiscent, les épousent.
En exclusivité pour l’exposition Bingo il est question de prolonger le travail de structures et plus architectural, amorcé notamment à travers les constructions de caisses et égouttoirs.

CDMB




Céline D,diplomée de la St Martins School de Londres en design textile et Mélodie B, diplomée des Arts Décoratifs de Paris en mobilier, nous invitent à voyager au gré de leurs créations subtilement déclinées sur différents supports : pochettes élégantes, sacs légers en coton ou T-shirts. Les dessins précis, inspirés par une nature végétale-animale et tranquillement humanisée, bretonne , western ou forêt bosnienne, évoluent vers des motifs entiers, envoûtants et raffinés.
Comme si tout devant nous devait prendre vie, s’incarner à notre contact, à l’image d’une collection de T-shirt « couplés » où les motifs se répondent l’un à l’autre. L’onirisme des compositions, véritables histoires imprimées, donne à ces objets uniques un charme terriblement vivifiant, base propice à des graphismes élaborés et à des motifs délicats.


Les Petites Madames

Designer textile, Alice Leblanc Laroche dessine des décors pour les objets qui nous entourent. Le motif est au centre de ses collections : elle sérigraphie des graphismes délicats et décalés sur des petites séries d’accessoires et de linge de maison. Un regard inattendu sur le textile au quotidien, des produits originaux et réconfortants au creux de l’hiver.
Décoratrice de costumes, Caroline De Tugny travaille le patchwork et la broderie pour créer des familles d'accessoires.
En duo pour la quatrième saison, Alice & Caroline alias les Petites Madames présenteront une nouvelle collection d'accessoires réalisée à quatre mains, pour la première fois destinée à un public masculin.

Les Pépins Invitent...

Pour leur prochaine exposition de Décembre, les Pépins invitent de nouveaux artistes.
Voici un petit aperçu.


1 octobre 2010

Capouche



CAPOUCHE®
Des chapeaux transformables et expressifs qui protègent et habillent.
Capouche est une promenade dans un monde poétique, éthique et confortable.
Chaque chapeau Capouche est transformable et expressif grâce à la flexibilité de la matière textile, avec quelques systèmes et beaucoup d’astuces.
Chaque pièce est inspirée par une trombine, une attitude, une personnalité aperçues ou
rencontrées, simples gens devenus muses ou égéries à leur insu.
Capouche, c’est le travail d’une modiste du quotidien qui aime jouer avec les codes traditionnels de la confection pour donner aux formes textiles des allures de spectacle. Capouche chine et déniche des tissus, des cuirs, des étoffes oubliées, des trésors récupérés lors de marchés aux puces et autres chasses aux merveilles. Il s’agit de les marier avec des matières douces et inusables.
Parce que ce sont des pièces ludiques et réfléchies qui protègent et habillent.
Parce qu’il faut remettre au goût du jour le délicieux métier de modiste.
Parce qu’il faut jouer avec les codes traditionnels de la confection pour donner aux formes textiles des allures de spectacle.
Parce que chaque tête a son chapeau, comme chaque bocal a son couvercle.
Parce qu’il fait froid, parfois et que c’est bien d’être beau et présentable quand il fait froid.
Parce qu’il ne fait pas si froid, parfois, et que c’est bien aussi d’être beau et presentable quand il fait moins froid.
Parce que chaque chapeau Capouche est douceur, couleurs et bonheur.
Parce qu’ un chapeau Capouche est une proposition. Une proposition de plusieurs attitudes, de plusieurs conforts.

Catherine Gontier

Ce travail plastique est de l'ordre de la ligne, du dessin dans l'espace ; le vide, la lumière, la fragilité, font parties intégrantes de mes préoccupations.
Tordre, ligaturer, mettre en forme, souligner ou au contraire ommettre certaines zones afin de trouver l'équilibre.




Hélène Druvert



  1. Hélène est née en Bretagne, après 18 années passées à manger des crêpes et grimper aux arbres, elle part pour Paris, direction L'école Duperré ou elle étudiera le design textile.
  1. Elle travaille maintenant en free lance, vivant entre Paris et le pays basque, dessinant sur tout ce qui tout bouge, la papeterie ,des planches de surf, des torchons....et beaucoup d'autres choses !
  1. Sa collection "LN LA CHOUETTE" est sérigraphiée à la main .Elle s'inspire de l'enfance, des gravures anciennes, de ses voyage afin de créer un univers ludique ou ancien et moderne se côtoient, mystère et nostalgie le tout dans un esprit ludique.
  1. Linge vintage, vêtement pour enfant, objets lumineux, création en papier et textile constituent cette collection .



Cam Dup

Cam Dup travaille la laine. Une matière renouvelable et malléable qui se laisse tricoter, accumuler, feutrer, capturant dans ses fibres dentelles et napperons anciens.
Cocon, fossile textile, carapace, trésor archéologique ou canular botanique, ses créations parodient la nature comme les objets du quotidien. De ces recherches naissent des objets douillets pour l’habitat, à la fois singuliers et familiers. Le vieux pull devient rocher, le jouet se couvre de mailles moelleuses, la laine devient écorce, modelée à même l’objet aimé.
Cam Dup confectionne aussi des accessoires parés de couleurs vives, de motifs jacquard naïfs, mêlant laines authentiques, lurex et fibres synthétiques.




Aline Maline






Guillemette Coutelier

Dans mon esprit, la lecture d’un évènement ordinaire s’enrichit immédiatement de visions personnelles, de liens invisibles qui transforment progressivement la réalité en des situations fantasmées et incongrues.
De la simplicité apparente des évènements naissent des impressions multiples, confuses, contradictoires.
Mes dessins s’efforcent ainsi de rendre compte de la transformation d’un récit, d’une sensation, une fois passés par le filtre de l’émotion, du souvenir.
Les dessins évoquent des événements précis, proches ou lointains. La hiérarchie de chaque élément me permet de créer des mises en page.
J'additionne les plans, j’efface, j’essaye de faire coexister des histoires et des éléments improbables au milieu du blanc du papier, les choses flottent ou s'entrechoquent.
Ma pratique du dessin remonte à plusieurs années ; elle est étroitement liée à mon travail de gravure.
J’aborde la gravure et le dessin de la même façon ; la plaque de gravure ou la feuille de dessin sont deux supports qui me permettent d'inscrire, de déballer,d’évoquer ce qui se passe dans ma tête ou autour de moi.